Faire appel à un traiteur: comment bien le choisir ?

En France, pays de la gastronomie, où l’on aime bien savourer et discuter de ce que l’on a dégusté, le choix d’un traiteur est une tâche qu’il ne faut jamais prendre à la légère. Que l’on organise un dîner romantique en tête-à-tête, ou un mariage de quelques centaines de convives, ou d’autres évènements, il convient de souligner que les traiteurs ne se valent pas tous. La recherche de traiteur requiert dans ce cas une pointe de curiosité, quelques pincées de bon sens et d’une bonne dose d’esprit sélectif.

Choisir un traiteur en fonction du style d’évènement et du nombre de convives

Trouver et choisir un traiteur pouvant s’accommoder à ses envies ainsi que son porte-monnaie peut rapidement prendre des airs de mission impossible. Mais bien que cela soit le cas, en adoptant les bonnes manières, il est possible d’y parvenir sans encombre. Concrètement, le choix d’un tel professionnel gastronomique concerne l’organisation de l’évènement dans son intégralité, quel qu’il soit. Qui plus est, cela doit dépendre du nombre de convives puisque certains traiteurs imposent un minimum ou un maximum de couverts. Le but étant de dénicher le prestataire pouvant garantir la qualité des plats quel que soit le nombre d’invités. Bien sûr, on n’est jamais à l’abri des traiteurs qui négligent purement et simplement la qualité de leurs prestations lorsqu’ils doivent faire face à un grand évènement, par exemple un mariage à 1 000 invités. Bref, c’est le type d’évènement qu’on souhaite organiser qui va déterminer le genre de traiteur à privilégier.

Interrogation du prétendant-traiteur et demande de devis

Parce que la moindre déconvenue pourrait être fatale, on ne doit pas hésiter à bombarder de questions chaque prétendant-traiteur, notamment quant à son expérience, sa manière de cuisiner, sa façon de s’organiser, la performance de son équipe… Un traiteur ne se limite pas uniquement à ses plats. Par conséquent, on doit se renseignement amplement sur les services complémentaires qu’on doit ou pas intégrer à son budget. Et dans un contexte où certains prestataires diffèrent des autres, notamment par les spécialités proposées, le contenu du banquet…, on ne doit jamais se précipiter lors de l’interrogatoire.

À l’issue dudit interrogatoire, on doit demander à chaque candidat de réaliser un devis, histoire d’éplucher à la loupe le coût de ses prestations, mais surtout d’éclairer certaines zones d’ombre pouvant dissimuler d’importantes dépenses. On doit s’assurer que le devis établi soit exhaustif sachant qu’un bon traiteur se doit d’être transparent : nourritures, boissons, serveurs, matériel…, y compris les frais de déplacement, de livraison, des éventuelles heures supplémentaires, de mise en place du buffet. Au moment de passer au crible chaque élément qui compose le devis, on doit également s’attarder sur les conditions et modalités de paiement, les conditions de remboursement et d’annulation dans l’éventualité où on reviendrait sur sa décision.

Réaliser une dégustation

Une prestation de qualité vaut plus que de belles promesses. Après la sélection de plusieurs candidats vient le moment revêtant d’une importance cruciale : la dégustation. Il s’agit ici d’une étape durant laquelle on peut se rendre compte de la qualité du travail de chaque prétendant-traiteur. Qui plus est, la dégustation va aussi permettre d’ajuster davantage le menu désiré si nécessaire. Surtout, lors de cette étape, plusieurs points essentiels sont à vérifier à savoir : la saveur des plats, leur présentation, l’équilibre entre qualité et quantité, la fraîcheur des produits… On peut très bien convier ses proches, ses amis… dans l’optique de recueillir leur point de vue quant à la prestation des traiteurs.